ABOUT                   NEWS                   ARTISTS                   RELEASES                   MEDIA                   STORE                   +
LIGNES

"Composer n'est pas ordonner le temps. Lorsque l'on compose, on n'ordonne pas les choses avec le temps mais à côté du temps. Ce que nous pensons comme un événement avant n'a guère plus d'importance que ce qui viendra après. Composer n'est pas démontrer, c'est inventer des impulsions et des flux : comme l'eau d'une rivière. Ca vient de plus haut, ça passe, l'on sait où ça va mais ça n'est pas cela qui nous préoccupe. La vraie question, c'est comment faire pour composer ce qui traverse. Composer, c'est inventer des chemins de traverse, des éloignements, des distances. C'est comme fuir et s'enfuir toujours. Composer c'est long. Et lent. Très lent. Très très long et lent... Ca n'avance jamais. C'est parce qu'on ne sait pas ce que ça va devenir. La question paradoxale, ça n'est pas d'achever mais comment ne pas finir. Composer c'est ne jamais finir. Ca prendrait beaucoup trop de temps de finir, c'est-à-dire, tout notre temps. Et pour autant, nous n'aurions jamais fini.
Pour composer, il est préférable d'attendre. Longtemps. C'est dans ce temps long, presque perdu (et qui se perd dans les détails de l'écriture), que se joue l'attente. Attendre, c'est trouver. Pour trouver, il faut perdre du temps."
(Pascal Dusapin, Une musique en train de se faire)







"Quoiqu’il soit arrivé à la Recherche et à la Découverte dans les arts d’aujourd’hui, les artistes doivent se comporter en archéologues [...]. Ils devront revenir aux profondeurs de l’inconscient collectif pour découvrir ce que nous sommes. De ce rêve universel pourront émerger nos voix les plus personnelles et déterminées."
(E. Elias Mehrige)







"Le but de tout art (s'il n'est pas "consommé" comme une marchandise) est de donner un éclairage, pour soi-même et pour les autres, sur le sens de l'existence, d'expliquer aux hommes la raison de leur présence sur cette planète, ou, sinon d'expliquer, du moins d'en poser la question. L'une des fonctions indéniables de l'art trouve son origine dans l'idée de la connaissance, où l'impression reçue se manifeste comme un bouleversement, une catharsis. [...]
L'absolu ne peut être atteint que par la foi et l'acte créateur. La condition absolue pour avoir le droit de créer est que l'artiste croie à sa vocation, qu'il refuse la compromission et qu'il soit prêt à servir. La création artistique exige de l'artiste qu'il soit prêt à "périr pour de bon" (Boris Pasternak), dans le sens le plus tragique de la formule. [...]
La culture de masse, destinée à des "consommateurs", dans notre civilisation toute en prothèses, rend nos esprits infirmes. Elle nous empêche de nous tourner vers les questions fondamentales de l'existence et de nous assumer en tant qu'êtres spirituels. Pourtant, un artiste ne peut rester sourd à l'appel de la vérité qui, seule, forge, organise sa volonté créatrice, et le rend capable de transmettre sa foi aux autres."
(Andreï Tarkovski, Le Temps scellé)











All Rights Reserved © Distant Voices 2012-2017.