ABOUT                  NEWS                  ARTISTS                  RELEASES                  MEDIA                  STORE                  +
OMBRES/CORPS

La lutte continue(ra).
Quitte et sans doute jusqu'à (en) crever.
En manifestes désespérés et profondément humains.

L'âme écorchée, attaquée, souillée, mais plus que jamais, le poing levé.
Le poing serré et le cœur en liesse, par et pour notre héritage.

Oublier la chair, interdire les limites, briser les enclaves, violer l'inculture.
Ne pas avoir peur de mourir pour un seul sourire.
Grandir et (dé)fendre l'Ame.

L'Art doit être acte de résistance.
L'aseptisation, le racolage pour la bien-pensance et la légèreté liés au "divertissement", gangrènent notre culture.
Sans prise de position, sans volonté de dépassement, de repousser toujours plus loin les frontières et les entraves, sans engagement véritable, l'Art n'est rien.

La nuit ne s'achèvera pas.
Les larmes et le sang couleront.
Jusqu'à épuisement.
Et.
Renaissance.

Aux échos de demain.
Ami(e)s, levons nos verres !

Pour une vraie Culture.
Pour l'Art.

Merci à celles et ceux qui luttent.





Thomas Bel, manifeste de l'album Aux ombres, mon corps, en manifeste, décembre 2018.










All Rights Reserved © Distant Voices 2012-2019.